L 'immobilier

Chez vous

Actualités

Logement décent : les critères vont évoluer en 2018

Les propriétaires bailleurs doivent veiller à mettre les logements offerts à la location en conformité avec les nouvelles caractéristiques de décence d'un logement qui seront applicables à partir du 1er juillet 2018. À partir de cette date, les dispositifs d'ouverture et les éventuels dispositifs de ventilation devront être en bon état et permettre un renouvellement de l'air et une évacuation de l'humidité adaptés aux besoins d'une occupation normale du logement et au fonctionnement des équipements. À partir du 1er janvier 2018, un logement devra être protégé contre les infiltrations d'air parasites. Les portes et fenêtres ainsi que les murs et parois ...

Impayés de loyer : les préconisations de l'Anil

Que les difficultés soient momentanées ou plus sérieuses, l'Anil préconise, dans tous les cas, de contacter rapidement le propriétaire bailleur afin de lui expliquer la situation et de chercher avec lui des solutions. Les agences départementales pour l'information sur le logement (Adil) sont en outre les interlocuteurs privilégiés des locataires pour être informés et orientés vers les différents acteurs susceptibles de pouvoir les aider. Différents dispositifs existent selon la situation du locataire : le locataire d'un logement social peut signer avec son bailleur un protocole de cohésion sociale impliquant la mise en place d'un plan d'apurement de la dette ; les salari&eacut ...

Location : la régularisation annuelle des charges, c'est quoi ?

Vous êtes locataire et vous payez chaque mois une « provision pour charges », mais de quoi s'agit-il exactement ? Quel lien avec la « régularisation annuelle des charges » ? L'Institut national de la consommation (INC) fait le point sur la question avec une vidéo disponible sur son site internet. Les provisions pour charges doivent faire l'objet d'une régularisation annuelle Les « provisions pour charges » comprennent par exemple les dépenses liées à la consommation en eau et en électricité. Il s'agit d'une « estimation » exigible mensuellement qui implique donc, une fois par an, une « régularisation ». C'est pourquoi, chaque année, votre propri&eacu ...

Si les combles aménageables ne le sont pas, la vente peut être annulée Publié le 15 mars 2017 -

Les combles d'une maison présentés comme étant aménageables doivent pouvoir l'être effectivement. À défaut la vente de la maison peut être annulée pour manquement à l'obligation de délivrance. C'est ce qu'a jugé la Cour de cassation le 2 février 2017. Un couple vend une maison par l'intermédiaire d'une agence immobilière. La fiche descriptive établie par celle-ci mentionnait « deux niveaux habitables dont un grenier aménageable ». Lorsque l'acquéreur fait effectuer des travaux d'aménagement des combles il s'avère que ceux-ci ne sont pas aménageables et ne constituent même pas un grenier. Il saisit alors la justice et obtient ...

Constructions : quand doit-on passer par un architecte ?

Un décret publié au Journal officiel du 16 décembre 2016 abaisse le seuil de la surface de plancher à partir duquel il est obligatoire de passer par un architecte en cas de construction. Ce nouveau seuil s'applique à toute demande de permis de construire déposée à partir du 1er mars 2017. Le décret fixe à 150 mètres carrés le seuil au-delà duquel les personnes sont tenues de recourir à un architecte en cas d'édification ou de modification de constructions (à l'exception de constructions agricoles). Rappel :Ce décret fait suite à l'article 82 de la loi du 7 juillet 2016 relative à la liberté de la création, à l'architecture et au patri ...